Affichage des articles dont le libellé est CHOCQUES. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est CHOCQUES. Afficher tous les articles

🍊 Une grave collision d'autos à Chocques - Paru le 17 novembre 1938 dans le journal La Croix du Nord

Deux morts


Un terrible accident d'autos s'est produit mercredi, vers midi, sur la route nationale Béthune-Lillers, au lieudit "Le Réveillon".

Mr Armand LOUIS, né à Cambrai en juin 1892, représentant de commerce, demeurant à Paris, 314, rue Saint-Martin, conduisait une auto, ayant à côté de lui M. CAMBERT habitant Joinville, 9 avenue Foch. Venant de Béthune, il se dirigeait vers Lillers. Il roulait derrière un camion de la Distillerie de Béthune, piloté par Mr Marceau LENOIR, demeurant au pont de Sevelingue, à Essars. Mr Armand LOUIS crut pouvoir doubler le camion. Il le fit sans s'être assuré au préalable si la route était libre. Malheureusement, elle ne l'était pas...

Au moment où il doubla, il se trouva devant un lourd véhicule chargé de 40 porcs. Pour l'éviter, M. Armand LOUIS donna un coup de frein. Sa petite voiture tourna et se mis en travers de la route devant le camion du porcher appartenant à M. René LELEU, 68  rue de Dunkerque, à Saint-Omer, et conduit par Mr GRUSON Roger, 34 ans, habitant rue de l'oeil à Saint-Omer. Le conducteur du camion ne put éviter la collision qui fut terrible.

La voiture de Mr Armand LOUIS se trouva coincée sous le capot du camion et traînée sur une longueur d'une cinquantaine de mètres. Mr LAMBERT fut projeté au dehors de la voiture et tué sur le coup.

Mr Armand LOUIS fut retiré des débris de la petite voiture. Il respirait encore. Le docteur TOURGIS, mandé d'urgence, ordonna son transfert immédiat à l'hôpital de Béthune mais le malheureux conducteur y expirait peu après son admission. La gendarmerie de Béthune ouvrit aussitôt une enquête et informa le Parquet de Béthune qui ordonna la mise en fourrière de la voiture automobile et du camion, aux fins d'expertise.

 

🍊 CHOCQUES - Un coup de revolver à Chocques - Paru dans le journal La Croix du Nord du 13 MARS 1932

 

M. Joseph NOBLET, 24 ans, mineur, à Lapugnoy, à tiré un coup de revolver sur Melle Marie DELANNOY, 27 ans, dont les parents tiennent un café à Chocques, route Nationale.
La jeune fille, voyant le geste, eut la présence d'esprit de se coucher sur un banc, mais la balle atteignit M. Eugène MORIEUX, assis à côté, au bras droit, au-dessus du coude.
Désarmé aussitôt, Joseph NOBLET, parvint à prendre la fuite et fut arrêté peu après. Poursuivi devant le Tribunal de Béthune, pour coups et port d'arme, NOBLET fut condamné à deux ans de prison et 25 fr. d'amende.

Après plaidoirie de Me VANHOUCKE, la cours a abaissé de deux ans à dis-huit mois la peine de prison et maintient l'amende.


 

🍊 CHOCQUES/BETHUNE - Il faisait les poches ! issu du journal la Croix du Nord du 5 janvier 1923

 

M. LIBERT Albert, de Chocques, avait laissé, le 2 janvier, son veston dans une écurie chez M. NOULETTE, cabaretier, place de Lille (Béthune) ; un sieur BOUVET Auguste, 18 ans, manœuvre, visita les poches et emporta un portefeuille contenant une petite somme d'argent et des papiers. Plainte ayant été déposée, BOUVET fut conduit au commissariat où il déclara avoir caché le portefeuille dans une maison en construction Boulevard Thiers.

On l'y mena et l'on retrouva l'objet, mais vide de son contenu. Procès verbal a été dressé. 


🍊 CHOCQUES - L'incendie de la Brasserie Bonnel - Paru le 19 septembre 1930 dans le journal LA CROIX DU NORD

Nous avons relaté hier l'incendie qui s'était subitement déclaré à la brasserie BONNEL.

De l'enquête menée par la gendarmerie, il résulte que le feu aurait pris à la suite d'un court-circuit. Seule la toiture a été détruite. On signale des dommages assez importants dans les réserves de grains. Les dégâts couverts par l'assurance, s'élèveraient à environ 10 000 francs.

 

(nous n'avons pas trouvé d'article le 18 septembre et les jours précédents concernant l'incendie)

Un peu d'histoire...

A Chocques, nous avions 3 brasseries :

- La Brasserie PARENT (rue de Gonnehem, maison du dentiste actuel Mr ALLOUCHERY)



 - La Brasserie HAVIEZ (rue de Lillers, qui a appartenu à notre ancien maire Edmond HAVIEZ)

 

- La Brasserie BONNEL (dans le centre, anciennement Amiaux, près du Crédit Agricole) 

Annonce du 2 octobre 1938 - Grand Écho Du Nord


La Croix du Nord - 25 décembre 1939 - M. Bonnel, brasseur, nommé membre de la délégation spéciale ainsi qu'Henri DELRIVE, entrepreneur de menuiserie

 



🍊 CHOCQUES - Un automobiliste lillois renverse un piéton à Chocques - Paru dans le Grand écho du 4 mai 1929

M. André CHALAUX, ingénieur à Lille, où il demeure, rue Brûle-Maison, 82, traversait Chocques en auto venant de Lapugnoy, lorsqu'à une cinquantaine de mètre de la Centrale Électrique, il renversa Henri BREUVART, 50 ans, magasinier, qui, vers midi, rentrait chez lui. Mr BREUVART, qui se plaignait de douleurs internes, de contusions aux jambes et aux mains, a reçu les soins de Mr le docteur HEDOIRE, que M. CHALAUX était allé chercher aussitôt après l'accident.


 

🍊 CHOCQUES - Un accident mortel en gare d'Hénin-Liétard issu du journal La Croix du Nord du 13 décembre 1934

Samedi matin, à 7h30, l'accrocheur LEGRAND François, 28 ans, de Chocques, manœuvrait par refoulement un train de wagons vides. De bout sur le marchepied du fourgon, il a été happé par un train de voyageurs venant dans le même sens que son convoi.

Ramassé par le garde-barrière, du passage à niveau de la rue de Drocourt et transporté à l'infirmerie de la gare, il reçut les premiers soins du docteur M. WILLEMETZ, qui diagnostiqua une fracture du bassin et de la colonne vertébrale. Transporté à l'hôpital Darcy, le blessé y est décédé peu après son arrivée. 

M. Legrand, excellent employé et bon camarade, laisse des regrets unanimes à la gare d'Hénin-Liétard.


 

🍊 CHOCQUES - La foudre tombe sur la distillerie de Chocques paru dans le journal La Croix du Nord du 22 août 1939

Lundi, vers 16h heurs, la foudre est tombée sur la distillerie de Choques, dont le propriétaire est M. CAMPION.

Des bacs d'alcool furent atteints par le fluide et bientôt tout le bâtiment était la proie des flammes.

 

Les sapeurs-pompiers de Chocques furent immédiatement alertés et devant l'importance de l'incendie firent appel aux pompiers de Béthune qui sous le commandement de leurs chefs Messieurs le capitaine BERSOUX, les lieutenant PIEL et FLAHAUX se mirent aussitôt en demeure de combattre le fléau.

Les pompiers s'employaient à préserver 3 autres réservoirs d'alcool qui se trouvaient à proximité.

Le danger, on le conçoit était d’une rare gravité. Aussi, convient-il de féliciter les courageux pompiers de l’ardeur et de la vaillance dont ils firent preuve dans leur périlleuse mission.

On peut dire que c’est grâce à leur dévouement que ces immenses réservoirs ont pu être sauvés et tout danger écarté.

Une catastrophe avait paru tellement imminente, que l’alerte toucha également les sapeurs-pompiers de Lens, de Bruay et des mines environnantes, qui ne tardèrent pas à se trouver sur les lieux, prêts à seconder les efforts de leurs camarades.

Par précaution, une surveillance fut organisée pour la nuit.

 


 

🍊 CHOCQUES - Les concours du 2 mai issu du journal "Les sports du Nord" du 10 avril 1943

Les concours du 2 mai

CHOCQUES - Concours du comité d'Entr'aide aux prisonniers, chez M. Nicole-Duhamel. Mises 200x50.

Pesage à 15 heures. Mise au parc à 16 heures


 Avez-vous des souvenirs à partager sur les combats de coqs à Chocques ?

🍊Chute sérieuse à CHOCQUES paru le 06 mars 1930 dans la Croix du Nord

A CHOCQUES, UN ÉLECTRICIEN FAIT UNE CHUTE DE SEPT MÈTRES

Mr Fernand LEROY, 42 ans, électricien, demeurant à Labeuvrière, et travaillant à l'usine Kuhlmann, à Chocques, est tombé d'une hauteur de sept mètres. Il a de nombreuses contusions, mais aucune fracture. Son état est néanmoins sérieux.


🍊 ACCIDENT - MARQ EN BAREUIL/CHOCQUES/ROUBAIX/MONS-EN-BAROEUL - Issu du journal La Croix du Nord du 23 novembre 1932

Une collision d'automobiles sur le grand boulevard

Mardi, à 14h45 environ, sur le boulevard Charles-Delesalle, au Buisson, une auto conduite par Mme DELAHAYE, représentante en chaussures, de Chocques (P.-de-C.), qui allait vers Roubaix, voulut doubler un camion et se jeta sur l'auto de M. Paul BUYCHAERT, 21, rue Pasteur, Mons-en-Baroeul.

Le choc fut violent et les dégâts matériels sont importants.

La circulation fut gênée pendant trois quarts d'heure par les voitures qui restèrent tout ce temps l'une à droite et l'autre à gauche de la chaussée.

 


 

🍊 CHOCQUES - Renversée par une voiture - Paru le 28 MARS 1931 dans LA CROIX DU NORD

Renversée par une voiture
Voyant sa petite fille en danger sur la route où arrivait une automobile. Mme Maria RAMODOSO, 44 ans, domiciliée à Chocques, s'élança pour la dégager. Elle fut elle-même, happée par la voiture et renversée. Elle fut relevée aussitôt. On constata qu'elle avait une jambe brisée. Mme RAMODOSO a été transportée à l'hôpital de Béthune.


 

🍊CHOCQUES - Bagarre - Issu du journal La Croix du Nord du 05 septembre 1930

A coups de poings

M. Eugène MAYER, 32 ans, ajusteur, rue de la Gare, a porté plainte à la gendarmerie contre son beau-frère Victor KINZIGER, 26 ans, charpentier, demeurant même rue, qui l'aurait frappé à coups de poings. On enquête.


🍊 CHOCQUES - Braconnage qui tourne mal ! - issu du journal La Croix du Nord du 01 septembre 1925

Le garde-chasse de Chocques, près de Béthune, ayant surpris un braconnier nommé Jean UFFROY, 31 ans, demeurant à Labuissière, a tiré sur lui un coup de révolver et l'a blessé si grièvement qu'il a dû être transporté à l'hôpital de Béthune.
 

LILLERS - Issu du journal La Croix du Nord du 23 MARS 1952

Un camion de 5 tonnes de Lomme, chargé de 45 ouvriers s'engouffre dans un magasin à Lillers - 14 blessés.

Un camion de 5 tonnes, de l'entreprise DEWITTE, transportait 45 ouvriers venant des régions d'Hazebrouck, Steenbecque, Aire-sur-la-Lys pour les conduire aux lieux de leur travail à Chocques et Marles.

Dans la traversée de la rue Nationale à Lillers, par suite de la rupture du bras de l'amortisseur avant-gauche qui vint se coincer dans la barre d'accouplement, la direction se trouva bloquée.

Le conducteur, Mr. Jean DUO, 24 ans, d'Hazebrouck, fut impuissant à redresser son camion qui alla avec violence défoncer la façade du magazin de Mr. LUGEZ-DETAILLY, négociant en appareils sanitaires et chauffages.

Les dégâts matériels sont très importants, tant dans le magasin qu'au camion. Il n'y eut, fort heureusement, aucun blessé grave. 14 ouvriers ont reçu les soins du docteur HERNU.

Les gendarmes de Lillers, arrivés immédiatement sur les lieux, ont effectué l'enquête et assuré la circulation.


 

🚂 BETHUNE - Issu du journal La Croix du Nord du 25 SEPTEMBRE 1932


 

 

Nous apprenons le prochain mariage de M. Gaston PECOURT, petit-fils de PECOURT-HANICOTTE, fils de Mme Gaston PECOURT-GRESELLE, de Béthune, avec Adolphine BONNET, fille de Mme et M. BONNET-BAILLY, de Chocques.


LILLERS/CHOCQUES - Collision d'autos à Chocques - Trois blessés - Issu du journal La Croix du Nord du 22 février 1939


Mardi, à 09h30, entre Chocques et Lillers, sur la route nationale, au lieu-dit, le Réveillon, deux autos sont entrées en collision.

Mr Edgar GOUZY, représentant à Aire-sur-la-Lys, 27 ans, venait de Béthune et suivait un camion, Il doubla ce véhicule et se trouva soudain devant la voiture de M. André BARBRY, représentant à Lillers, qu'accompagnait sa femme.

Le choc fut extrêmement violent. Les deux véhicules sont dans un état lamentable. M et Mme BARBRY et M GOUZY furent blessés à la tête et aux jambes, assez sérieusement. Ils furent reconduits à leur domicile par des automobilistes complaisants.

La gendarmerie de Lillers enquête.


 

🍊 CHOCQUES - Une troisième victime dans l'explosion de Chocques - Issu du journal La Croix du Nord du 12 DECEMBRE 1939

"Une troisième victime dans l'explosion de la chaudière, aux usines Kuhlmann, à Chocques, a succombé, hier, à l'hôpital de Béthune. Il s'agit de Henri STOESSEL, 35 ans, demeurant à Lillers, rue de la Lawe, qui était gravement brûlé sur le corps. Les autres blessés sont dans un état satisfaisant."

 Il est indiqué sur son acte de décès "mort pour la France"


Pour complément à cet article, vous trouverez le premier article publié ici : CHOCQUES

 

🍊 BERGUES/CHOCQUES - TERRIBLE ACCIDENT A BERGUES - 14 mars 1937

Un automobiliste fait une chute et a la tête écrasée par un camion de 12 tonnes.

Vendredi, un peu après 17h, un camion auto de 12 tonnes de l'entreprise de transports MESSIAN (Messeant ?), de Chocques, conduit par le chauffeur Francis SAULTIER, quittait le pont Jean-Jean, à Bergues, quand déboucha de la rue du Général Faidherbe, un vélo moteur dont le conducteur crut pouvoir passer devant le véhicule.

Y eut-il dérapage ? Toujours est-il que le vélo moteur alla se jeter sur le camion. Le conducteur roula sur le sol et une des roue lui écrasa la tête.

Le véhicule, arrêté quelque pas plus loin, on reconnut dans la victime Mr DACHEUX, âgé de 57 ans, retraité du chemin de fer, qui, depuis deux ans, s'était retiré à Bourbourg-Campagne.

Mr Dacheux avait été commis à la gare de Bergues pendant une quinzaine d'années et avait laissé d'excellents souvenirs.

Son corps a été transporté à l'hôpital-hospice de Bergues.


 

🍊 BUSNETTES - Issu du journal La Croix du Nord du 06 août 1923

BUSNETTES


Coup de revolver - M. BOCQUET Alfred, comptable, à Lillers, se rendait, le 29 juillet, en compagnie de deux de ses amis MM. BARROIS Henri et COURTIN André, à la ducasse de Busnettes, hameau de Gonnehem. Vers une heure du matin, à la sortie d'un estaminet, M. COURTIN fut provoqué par plusieurs individus. M. BOCQUET voulut intervenir pour éviter une rixe, mais il reçut un coup de pied à la cuisse et l'un des provocateurs lui tira presque à bout portant un coup de revolver qui l'atteignit au visage. 

Le blessé fut pansé dans un estaminet voisin et l'on constata que la balle n'avait fait qu'effleurer légèrement le nez et l'arcade sourcilière droite. Ayant appris le nom de son agresseur, la victime l'a dénoncé à la gendarmerie ; il s'agit de René KINSIGER, de Chocques. La gendarmerie enquête.


🇫🇷 CHOCQUES - Charles DELANNOY

Charles DELANNOY


Né le 08/12/1883 à Chocques - Fils de Jules François DELANNOY et de Laure TAFFIN

Métier

Décédé le 23 août 1914 à Dinant, province de Namur Faisait partir du 273 régiment d'infanterie

Sur GenWeb

Sur Mémoire des hommes

Sur le monument aux morts de Chocques 

Si vous avez une photo ou des souvenirs à partager pour illustrer cet article, n'hésitez pas à nous contacter.

📢 Articles les plus consultés

Noms cités sur le site

Adeline VAT Aimable LEVEL ALGUIN ALLOUCHERY ATTILA AYROULET BAELENS BAILLEUL BAILLY BARBRY BARROIS BAUDAILLER BAUDET BAUDRY BAYNAST BAZIN BEAUSSART BECEL BECQUE TOURSEL BECU BEHAREL BELLOI BENAUT BENS BERON BERSOUX BERTOU BEUGIN BIAREL BIDOT BIENFAIT BIGODT BIGOT BILLET BLANC BLANDIN BLARY BLONDEL BLONDIAUX BOCQUART BOCQUET BOCQUILLON BOCQUIN BOMMIER BONNEL BONNET BONNIERE BONTIEUX BOONE BOSSART BOUCHAIN BOUCHER-CADART BOULANGER BOULINGUEZ BOULOGNE BOUQUET BOURBON BOUTEMS BOUVET BRACIZEWSKI BRACQ BRASSART BRASSEUR BREUVAERT BREUVARD BREUVART BREUWAERT BREVARD BREVART BRIQUET BURY BUTRUILLE CALMEIN CAMPION CANDA CANLAERT CARDON CARLIER CARNEZ CARON CARPENTIER CARRIER CATEZ CATOIRE CAUDRON CAUGNIEL CHARBOGNE Charles DELEU CHARLIER CHAULY CHAUVAUX CHAVATTE CLERBOUT CLERY CODRON COINTET CONI COPIN CORDONNIER CORIETTE CORNET CORNEZ CORNU COSSARD COTTON COURTIN COUTIER COY CREPEL CROQUISON CUIGNET D'ASSIGNIES D'AUFFAY DACHEUX DAMIENS DANNEY DARCY DAVIN DAVROUX DE GAULLE DE GENEVIERS DE LENCQUESAING DE MONCHEAUX DE NOUVELLES DE SAILLY DE VERLOING DEBAY DEBRAY DECAMPS DECHAINE DECOTTIGNIES DECROIX DEFER DEHAINE DEHU DEKEISER DELAHAYE DELAHOUSSE DELALLEAU DELANNOY DELAPLACE DELASSUS DELATTRE DELBARRE DELBEURNE DELCOURT DELCROIX DELELIS DELERUE DELETREZ DELIERS DELOBEL DELOBELLE DELOMEL DELPLANQUE DELRIVE DELRUE DELSERRE DELVAL DEMAILLY DEMARTHES DEPERNE DEQUIREZ DERRICK DERVAUX DES CHAMPS DESCAMPS DESCARPENTRIES DESMETTRE DESSAILLY DETAILLY DEVILLERS DEWAEGENAERE DEWAILLY DEWITTE DHONT DOHET DORLENCOURT DOUILLET DRANSART DROULEZ DU VAL DUBAR DUBOIS DUBREUIL DUBUISSON DUBURCQ DUCATEZ DUCELLIER DUFOREST DUFOSSE DUFOUR DUHAMEL DUMONT DUO DUPONT DUPUIS DURIEZ DUSAUSOIS ESCALBERT EVRARD F. BELLENGUEZ FAIDHERBE FASQUELLE FAUCQUEUR FICHOU FLAHAUT FLAMENT FLINOIS FONTAINE FOUACHE FOUBERT FOUCART FOUGERE FOULON FOURNIER FRANCOIS GALL GALLET GALLEZ GALLOIS GIGOT GODALIS GOMILA GOURLET ROBIAUD GOUZY GRANDPAUX GRAS GRELIN GRENIER GRESELLE GRIMBERT GUILBERT GUILLEMAN GUILLOT GUSTAVE MAGNEZ GUSTIN GUYOT HANICOTTE HANON HAUDEGAND HAVIEZ HEBERT HECHTER HELLEBOID HENNION HENRON HIMBLOT HIOLET HOCQ HOEL HOGUET HOLVOET HUET ISART JACQUES DELPLANQUE JACQUEY JONCKHEERE JOSIEN KINSIGER KINZIGER KUHLMANN KURTH LAMIAUT LAMIAUX LAMORILLE LANG LANGLUMETZ LASON LAURENT LE LIEPVRE LE MAIEUR LE PREVOST LEBAS LECLERQ LECOCQ LECOMTE LECU LEFEBVRE LEGAY LEGRAND LEMESSE LEMOISNE LEMORT LENGAIGNE LEPLAT LERBIER LEROY LESAGE LETISSIER LEVEQUE LHERBIER LHEUREUX LOCRE BOULLENGUIER DEFRANCE DUSAUSOIS LOHIER LOUCHARD LOUCHART LOUIS DE CLERCK LOURCHES LOURME LOYER LOYEZ LUCAS LUGEZ LUKEWIEZ LYNDON MACHU MAES MAGNIER MAGNIEZ MAHIEU MAIN MANIE MANIER MANIEZ MARPENT MARSIL MARSYL MARTEL MASCLEF SEGARD MATHOREL MATTON MAYER MEQUIN MERVEILLE MESSIAN MITTERAND MONBRUN MONTORON MORIEUX MUNIER NEATE NEETENS NEVEJAN NICOLE NICOLLE NOBLET NOGUIS OBIN OBRY OGIEZ ORU Oscar DOUTRELON de TRY PARENT PATOUX Paul THIRIAR PECOURT PELISSIER PENEL PENET PENIN PERARD PERRIER PESEZ PETIT-GIRARD PETITPAS PEYTRAL PICAVET PIEL PIERRE PINCHON PLANCKE PODEVIN POILEVE POIRIEZ PONCHEL POREZ POTTEZ POUCHARD POUPAERT PRUVOST PUEL QUESNOY QUESTE QUEVA QUIEVIN QUIQUE RAMODOSO RATEL REANT RÉBOUCHÉ REGIS HUNEZ RIBROEUX RIGODIN RIMETZ ROUSSEL ROUSSETTE Rycke HENRI SABOT SAINT MARTIN SAINT VAAST SALEMBIEN SALOMON SAMBOURG SAULTIER SAVELON SCALBERT SEGERS SERGENT SERVIER SOMVILLE SONNEVILLE SOUPART STEPHENSON STOEFFEL SURET TAFFIN TAILLIANDIER TELLARD TENELLE THERIEZ THERY THOMAS TILLOY TOFFARD TOURGIS TREMOUROUX UFFROY VALOUR VANDENABELLE VANDEROTTE VANDERSIPPE VANDWALLE VANHOUCK VANHOUCKE VARLET VASSEUR VERCRUYSER VICART VIEZ VIGNERON VINCENT VITTU VOLANT WACHAIN WAREMBOURG WATBLED WATTINE WELTER WEPPE WILLEMAND WILLEMAY WILLEMETZ WINNE

Voici ce qu'il s'est passé dans la région en...

1060 (1) 1520 (1) 1636 (1) 1657 (1) 1741 (1) 1755 (1) 1758 (1) 1767 (1) 1790 (1) 1791 (1) 1793 (1) 1794 (1) 1800 (1) 1806 (1) 1839 (1) 1857 (2) 1870 (1) 1876 (1) 1882 (2) 1883 (1) 1885 (1) 1889 (1) 1890 (7) 1891 (2) 1892 (3) 1893 (2) 1894 (4) 1896 (3) 1897 (3) 1899 (4) 1901 (5) 1902 (19) 1903 (2) 1904 (1) 1905 (3) 1906 (4) 1907 (3) 1909 (2) 1910 (1) 1911 (1) 1912 (1) 1913 (1) 1914 (3) 1915 (3) 1916 (3) 1918 (2) 1919 (1) 1920 (2) 1921 (1) 1922 (1) 1923 (6) 1925 (2) 1926 (1) 1928 (1) 1929 (4) 1930 (4) 1931 (1) 1932 (3) 1934 (2) 1935 (5) 1936 (2) 1937 (3) 1938 (5) 1939 (8) 1942 (1) 1943 (1) 1944 (3) 1945 (1) 1948 (1) 1950 (3) 1952 (1) 1958 (1) 1965 (2) 1978 (1) 1988 (1) 1997 (1) 1998 (1) 2003 (1) 2007 (1) 2011 (1) 2017 (1)

🔎