blogger .

Quelques liens

MENU

Actualités du site

/font>🌺🌺 Bienvenue sur le site de Généalogie Presse Ancienne, nous nous intéressons aux personnes du passé et essayons d'en retracer l'histoire. Ne jetez plus vos vieux journaux, vos vieilles cartes postales, nous pouvons les mettre en valeur ici afin de réaliser notre de voir de mémoire. Bonne journée 🌺🌺

CHOCQUES - SOUVENIRS -1915


Photo souvenir prise pendant la guerre

Noms inconnus


CHOCQUES - REPAS DE FAMILLE

Ces deux photos viennent d'un album de Jean-Marie BREUVART, natif de Chocques, né le 27 janvier 1945 à Chocques et décédé le 18 août 2017 à Bruay-La-Buissière, ancien agent de maîtrise de l'usine Firestone, il avait classé ces photos dans la partie Chocques. (Sa femme s'appelle Bernadette)

Est-ce pendant une ducasse ? un enterrement ? ils sont quasi tous en noirs. Vous reconnaissez quelqu'un, n'hésitez pas à laisser un message.

 

Je l'ai colorisé 


 
 Je l'ai colorisé

CHOCQUES - Tentative de suicide - 13 juillet 1857 - La Presse

 

 

Une tentative de suicide par amour vient d'avoir lieu dans la commune de Chocques (Pas-De-Calais)

Un jeune homme de vingt-cinq ans, peintre-vitrier de son état, faisait depuis quelques années une cour assidue à la fille ainée d'une cabaretière. Plusieurs fois déjà, il avait des propositions de mariage ; mais sa demande avait été repoussée, et la mère lui avait même défendu de parler désormais à sa fille.

Cependant, samedi dernier, notre amoureux se présente de nouveau, et demande à la mère la permission de dire un mot à celle qu'il appelle familièrement sa bonne amie. La mère n'ose refuser ; il pénètre dans la pièce où la jeune fille est occupée à repasser du linge. - Voulez-vous, oui ou non, vous marier avec moi ! - Non, répond-elle sans hésitation aucune ; vous n'avez pas de position faite, et nous serions malheureux tous les deux. - Vous avez dit non ! s'écrie l'insensé, je ne veux pas survivre à cet affront.

Et, saisissant un couteau-poignard, il s'en perce la poitrine et s'affaisse sur le sol. Heureusement, la blessure n'est pas mortelle ; il y a donc espoir que cette saignée volontaire calmera un peu les sens du jeune homme, ou bien que cette preuve sanglante d'un amour obstiné touchera la jeune fille et finira par triompher de sa résistance.

Articles les plus consultés

blogger