blogger .
MENU

Actualités du site

Bienvenue sur le site de Généalogie Presse Ancienne, nous nous intéressons aux personnes du passé et essayons d'en retracer l'histoire. Ne jetez plus vos vieux journaux, vos vieilles cartes postales, nous pouvons les mettre en valeur ici afin de réaliser notre de voir de mémoire. Bonne journée !
Affichage des articles dont le libellé est VIELFORT. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est VIELFORT. Afficher tous les articles

dimanche 3 octobre 2021

1084. — A. — Sans date. + 1086. — A. — 1827, 14 décembre. — Allouagne.

État des biens provenant de Mme Marie Thérèse Charlotte de Gene-
vières, épouse de M. du Vielfort.

Une maison avec porte cochère et remises, faisant face au Marché au Beurre ; Béthune. — Vendue le 2 ventose an III, 9.918 fr. en numéraire. (Hevenu de 1790 : 1.065 1.).

Le château de La Vasserie et le jardin potager, contenant 7 mesures 50 verges. — Commune de La Pugnoy. — Vendu le 22 nivose an III : 

11.970 I. en numéraire ; 63.000 1. en assignats. (Revpnu de 1790 :'8111.) La basse-cour du château de La Vasserie : 19 mesures 75 verges de manoir non amazé, et 65 mes. 15 verges de terres labourables, communes de La Pugnoy, Allouagne et Chocques. — Vendue même jour : 20.634 1. en numéraire ; 108.600 1. en assignats. (Revenu de 1790: 1.915 1.).

26 mesures 84 verges de terre labourable à La Pugnoy, vendues le même jour : 63.500 1. en numéraire et en assignats. (Revenu : 972 1.).

Et autres petites parcelles à Lillers, Allouagne, Gonnehem.

68 mesures 80 verges à La Pugnoy et Allouagne, vendues le 22 thermidor an II : 14.3151. 37 en numéraire, et 40.325 en assignats. (Revenu de 1790 : 1.563 1.).

Une maison sur le Marché au Beurre, à Béthune. — Vendue le 2 thermidor an II : 5.147 1. 50 en numéraire et 14.500 1. en assignats.

(Tableau sans date).

1086. — A. — 1827, 14 décembre. — Allouagne.

Acte de notoriété, par lequel divers habitants d'Allouagne attestent que « les biens immeubles ci-après désignés, faisant partie de ceux vendus révolutionnairement sur Madame Marie Thérèse Charlotte de Genevières, épouse de M. du Vielfort, valaient en 1790, savoir :

« 1° Le château de La Vasserie et le jardin potager contenant 3 hectares (7 mes. 50 verges) de terrain, situé à La Pugnoy, vendu le 22 nivose an III, 63.000 fr. en assignats, ou 11.970 fr. en numéraire ; en revenu annuel 1.200 fr. ; en valeur vénale, 40.000 fr.

(l 2" La basse-cour du château de La Vasserie, 7 hect, 90 ares (19mes. 75 verges) de manoir non amasé, et 26 hectares 6 ares (65 mes. 15 v.) de terres labourables, situées terroirs de La Pugnoy, Allouagne

1. Seigneur d'Ostove.

Ann. III. 13. 

et Chocques, vendus le 22 nivose an III, 108.600 fr. en assignats ou 20.634 fr. en numéraire ; en revenu annuel, 2.400 fr. ; en valeur vénale
80.000 f r. ».

3° 1 mesure 26 verges à Lillers, vendue 2.600 fr. en assignats ou 494 fr. en numéraire ; revenu, 45 fr. ; valeur vénale 1.500 fr.

4° 7 mesures 45 verges à Allouagne, vendues 17.250 îr. en assignats ou 3.277 fr. 50 c. en numéraire ; revenu, 223 fr. ; valeur vénale : 7.450 f.

5° 2 mes. 12 verges à Gonnehem, vendues 4.025 fr. en assignats, ou 764 fr. en numéraire : revenu, 42 fr. 50 ; valeur vénale : 1.416 fr. 50.

6° 68 mes. 80 verges à La Pugnoy et Allouagne, vendues le 22 thermidor an II, en 63 lots, 50.720 fr. en assignats ou 16.484 fr. en numéraire ; revenu, 1.725 fr. ; valeur vénale : 57.500 fr.

(Expédition du temps).

(Source : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9753726g)

 

Articles les plus consultés

blogger