Actualités du site

🌳🌳 Bienvenue sur le site de Généalogie Presse Ancienne, nous nous intéressons aux personnes du passé et essayons d'en retracer l'histoire. Ne jetez plus vos vieux journaux, vos vieilles cartes postales, nous pouvons les mettre en valeur ici afin de réaliser notre devoir de mémoire.Une bibliothèque de livres est disponibles dans "Vos livres ont une histoire" Bonne journée 🌳🌳
Affichage des articles dont le libellé est DEHAINE. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est DEHAINE. Afficher tous les articles

🍊CHOCQUES - UNE CHAUDIERE EXPLOSE A CHOCQUES / PARU DANS L'ECHO DE LA FRANCE DU 24 SEPTEMBRE 1926

Une chaudière explose à Chocques

Un mort, un agonisant

Un terrible accident est survenu jeudi dans la matinée dans la commune de Chocques.

On sait que la Compagnie des Mines de Marles a construit à Chocques une Centrale électrique qui occupe un nombreux personnel.

Jeudi matin, vers 8 heures, une forte explosion alertait les ouvriers travaillant dans l'usine. on se rendit bientôt compte qu'une chaudière avait fait explosion et que deux ouvriers avait dû être blessés. Les secours furent aussitôt organisés. Les sauveteurs découvrirent bientôt, au milieu des débris, le cadavre horriblement déchiqueté d'un de leur camarade nommé DECHAINE (Ernest ou DEHENNE selon l'acte de décès), de Labuissière, et le corps de QUEVA (Louis), de Lapugnoy.

Les deux corps furent aussitôt dégagés et le docteur appelé aussitôt, ordonna le transfert à l'hôpital d'Auchel. On conserve peu d'espoir de sauver QUEVA.

Dès que la catastrophe fut connue, Mr PRUDHOMME, adjoint au maire, se rendit à la Centrale, après avoir fait prévenir les gendarmes de Béthune qui arrivèrent dans la matinée pour procéder à une enquête. En plus des conséquences que cause cet accident les dégâts matériels causés par l'explosion soit importants.

SAINT-VENANT - Terrible incendie dans un cabaret - paru dans le journal Le Temps du 29 septembre 1897

 Les faits se sont déroulés le 27 septembre 1897 au Bas Hamel (indiqué dans l'acte de décès)

Victor Alphonse FOURNIER était maire en 1897

Mr Jules DEHAINE Jules, propriétaire du cabaret

PREMIER décès : M. DEHAINE Placide Augustin Joseph, son frère 57 ans, Journalier né à Haverskerque, était veuf au moment du drame (Virginie BLARY). Fils de Placide Augustin Joseph (1er du nom) et Henriette Virginie BEAUVAIS.

Ici dans l'acte de décès, il est indiqué que Jules DEHAINE est le fils de Placide et non son frère. Erreur ?

Acte de décès : Page 202 - http://archivesenligne.pasdecalais.fr/v2/ark:/64297/d4f2bb37faeadff4822415540af6a117

Les gardes champêtres qui ont déclarés le décès sont : François CAUGNIEL (45 ans) et Florimond LOURME (37 ans)

SECOND décès : M. SABOT Jules Edouard, 54 ans, né à Saint-Venant, locataire. Fils d'Hypolite et Reine Joseph GUILLEMAN.

Acte de décès : page 202 http://archivesenligne.pasdecalais.fr/v2/ark:/64297/d4f2bb37faeadff4822415540af6a117


📢 Articles les plus consultés