blogger .
MENU

Actualités du site

Nouvelles photos de classe et nouvelles CPA en lignes.

Message

► Lettre ouverte aux adhérents

Bonjour amis généalogistes, Depuis son lancement le 02 janvier 2020, vous vous êtes inscrits en nombre sur le site Généalogie Presse...

jeudi 6 février 2020

ROUBAIX - Quinze vieux ménages à l'honneur à Roubaix - 30 mars 1937 - Le Grand Journal du Nord de la France

Quinze vieux ménages à l'honneur à Roubaix
------------------------------------------------------

 

Les jubilaires, qui fêtaient, deux d'entre eux, leurs noces de diamant et les autres leurs noces d'or, ont été reçus à l'Hôtel de Ville par M. LEBAS, ministre du Travail.



Cliquez pour agrandir


Les jubilaires et leurs familles photographiés sur le perron de l'Hôtel de ville. Au centre, on aperçoit M. LEBAS, Ministre du Travail, qui présidait la touchante cérémonie. (Lire le compte rendu en troisième page)







Comme tous les ans, à l'orée du printemps, une touchante manifestation s'est déroulée le lundi de Pâques à l'Hôtel de Ville de Roubaix, où furent fêtés quinze vieux ménages, ouvriers, célébrant, l'un ses soixante ans d'union, les autres le cinquantième anniversaire de leur mariage.

De tous ces couples, qui totalisent un nombre impressionnant d'enfants et de petits-enfants, nous avons eu l'occasion de dire les mérites et les vertus. Jouissant de la respectueuse estime de leur voisinage, ils ont été, en cette journée, l'objet de nombreuses manifestations de sympathie. 

Un original cortège

Suivant le programme élaboré par le Comité des fêtes de quartier, un cortège composé des jubilaires et de leurs familles se forma à l'entrée du boulevard de Paris.
Venaient en têtes les époux DECOTTIGNIES-DEBRAY, qui fêtaient leurs noces de diamant.
Les suivaient les jubilaires des noces d'or : les époux MAST-BECU, des "Petits-Ménages" ; DELCROIX-NEETENS, rue Edouard-Vaillant, cité Delcroix, 13 ; VANDENABELLE-DELBEURNE, 1, rue d'Espagne ; CANLAERT-POREZ, 203, rue Jules-Guesde, cour Montagne, 3 : BAELENS-LECOMTE, 164, rue de Lannoy ; DEPERNE-DEWAEGENAERE, 22 rue La Fontaine, cour Vahautte, 2 ; CARETTE-LIAGRE, 237 rue Decrème, cour Deconninck, 1 ; SOETE-GILLEMANS, 46, rue Grétry ; PARENT-VERMEULEN, 40 rue Bayart ; BOHN-MARYN, 128, rue de Flandre ; POUILLY-TETTART, 17 rue Bell : LECLERC-VRECK, 100, rue des Fossés ; POLLEZ-NOLLET, 111, rue Jouffroy et WATTELLE-MERLIER, 13, rue Meyerber.


A 11 heures 30, aux accents des pas-redoublés, joués par la Fanfare ouvrière "La Paix", s'ébranla la caravane des voitures transportant les héros de la journée. Sur le perron de l'Hôtel de Ville, les attendait MM. J-B LEBAS, député-maire et ministre du Travail, entouré des membres du Conseil municipal. Congratulations et remises de gerbes fleuries, tandis que les photographes "fusillent" les bons vieux.

A l'Hôtel de Ville


Dans la salle Pierre-de-Roubaix, pourtant bien vaste, il n'était pas possible de trouver une place libre, tant la foule compacte avait tenu à assister à cette aimable réception et prouver la déférence et le respect qu'elle portait à l'égard des aïeux.
Aux côtés de M. J LEBAS, entouré des membres de l'Administration municipale, avaient pris place MM. DELERUE, président du Comité général des festivités ; VANANDRUEL, secretaire de ce groupement et de l'oeuvre des Convalescents nécessiteux ; GRANJEAN, secrétaire général à la mairie de Roubaix ; Albert BAILLEUL, de la Caisse des Ecoles ; LEGRAIN, FRIAND, WATTREMEZ, etc... du Comité des festivités. ; Au nom du Comité des festivités, M. DELERUE, remercie M. LEBAS d'avoir bien voulu présider cette cérémonie dont il est chargé de l'organisation depuis huit ans. 
 

Il déclare que, cette année, cette manifestation avait pris un caractère tout particulier, vu le nombre important des jubilaires, et il ne cacha pas sa joie devant le succès sans précédent enregistré ce jour. Il certifie que le Comité continuera à faire son possible pour donner plus d'ampleur à cette fête qui, cette année, réunit quinze ménages ayant élevé, ensemble, quatre-vingt huit enfants. Il fait état des peine et des joies, qui marquèrent la vie de ses bons vieux ayant passé bien des nuits au chevet de leurs enfants malades. Il magnifie également leur travail qui contribua, pour une grande part, à la prospérité de Roubaix. Et il termine en souhaitant, au jubilaires, de longues années de félicité et de bonheur au milieu des leurs.

Le ministre du Travail félicite les jubilaires

Dans sa réponse, M. LEBAS se déclara enchanté de présider une semblable manifestation réservée aux vieilles mamans et vieux pères de famille. Il félicita également le Comité des festivités pour la belle ordonnance du cortège. Il poursuivit en annonçant que cette fête n'avait jamais eu pareille ampleur.

Après avoir donné lecture de la liste des jubilaires, que nous donnons d'ailleurs ce-dessous, Mr Le ministre ne cacha pas la joie qu'il ressentait de revoir un vieux ménage qui, il y a quelques années, fêtait ses noces d'or. Il forma les vœux pour qu'il puisse fêter ses noces de platine.

Poursuivant son allocution, M. LEBAS dit que cette journée faisait renaître, dans le coeur des personnes aujourd'hui à l'honneur, des sentiments divers, surtout lorsque ceux-ci se voient entourés de toute leur famille. Il dit entre autres : "Vous pensez à ceux qui ne sont plus, et vous revoyez toujours vos enfants petits et, de ce fait, vous vous remémorez toute votre vie commune, qui, quoique déjà assez longue, vous paraît très courte. Vous avez connu les joies, les peines, et peut-être aussi la misère. Heureusement, tout cela n'est que souvenir et aujourd'hui, vous êtes heureux de vous retrouver devant M. le maire, comme il y a cinquante ou soixante années et c'est la raison pour laquelle en ce jour, je tiens à faire naître en vous des sentiments de joie, d'autant plus que vous avez le soleil avec vous."


Après avoir exprimé les voeux du Conseil municipal et de la population entière aux vénérables jubilaires, Mr. LEBAS procéda à la remise d'une médaille commémorative de cette journée et d'une enveloppe-souvenir qu'il conseilla d'ouvrir lorque tous les membres seront réunis autour de la grande table familiale.

Un vin d'honneur clôtura cette aimable et sympathique réception.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Généalogie presse vous conseille :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire ou votre question.
Bien amicalement,
Généalogie Presses Anciennes

Suivre les nouveaux articles par e-mail

blogger