blogger .
MENU

Actualités du site

Nouvelles photos de classe et nouvelles CPA en lignes.

Message

► Lettre ouverte aux adhérents

Bonjour amis généalogistes, Depuis son lancement le 02 janvier 2020, vous vous êtes inscrits en nombre sur le site Généalogie Presse...

mercredi 1 janvier 2020

ANNEZIN - Importantes arrestations - 01 janvier 1902 - Le réveil du Nord


ANNEZIN
-----------------------------
Importantes arrestations
-----------------------------

Les gendarmes de Béthune ont fait une bonne capture samedi après-midi. Nos lecteurs savent que le château d’ANNEZIN, qui appartient à la compagnie des mines de Bruay, est actuellement abandonné. La plupart des portes intérieures et des fenêtres ont été enlevées. Néanmoins les malfaiteurs y trouvent encore à glaner. Samedi après-midi, vers 3h, les gendarmes ont trouvé un homme et Charles DELEU né à Bailleul âgé de 20 ans, endormi sur un lit improvisé dans l'une des caves où il avait eu soin de s'enfermer à clé. il était couché sur un tas de foin qu’il avait enlevé dans les écuries. Dans un coin, on avait du feu et une casserole qui contenait 2 poules coupées en morceaux. Deux sièges formés chacun d'une pile de carreaux complétaient l’aménagement. DELEU avait donc un complice, ce dernier a été arrêté samedi vers 7h du soir point dans l'estaminet CHAVATTE, rue d’Arras ; c'est un nommé Paul THIRIAR, originaire de Liège, âgé de 32 ans. Il avait pénétré dans le château vendredi après-midi par la passerelle qui se trouvait en face du moulin d’Annezin, près du château d'octroi. Le soir même ils avaient enlevé plusieurs feuilles de plomb qui protégeaient le bas de quelques fenêtres et les avait transportées sur une brouette à Béthune où il les avait vendus à...




Un marchand de vieux métaux. il y en avait 6 kilogrammes. la nuit suivante ils avaient fait un nouveau voyage avec une charrette à bras qu'ils avaient prise près d'un groupe de maisons en construction dans la rue de la gendarmerie. cette fois il y en avait 125 kilogrammes, plus 8 kilogrammes de zinc. le marchand leur avait remis 9 francs pour la première livraison et 17F 50 pour la deuxième. les gendarmes sont parvenus à découvrir ce marchand ; c'est un nommé aimable LEVEL âgé de 63 ans demeurant au numéro 73 de la rue du Faubourg d'Arras.
Les 2 poules avaient été volées dans la remise d'un boucher près de l'Abattoir. dans la cave il y avait aussi une couverture de cheval qui avait été enlevée vendredi soir dans une voiture stationnant devant l’estaminet FOULON à l'angle de la rue d’Arras et de la rue Saint-Pry. Les 2 malfaiteurs ont fait des aveux complets. ils ont été conduits dimanche matin devant Mr. le procureur de la République, qui les a fait écrouer à la maison d'arrêt.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire ou votre question.
Bien amicalement,
Généalogie Presses Anciennes

Suivre les nouveaux articles par e-mail

blogger