Actualités du site

🌳🌳 Bienvenue sur le site de Généalogie Presse Ancienne, nous nous intéressons aux personnes du passé et essayons d'en retracer l'histoire. Ne jetez plus vos vieux journaux, vos vieilles cartes postales, nous pouvons les mettre en valeur ici afin de réaliser notre devoir de mémoire.Une bibliothèque de livres est disponibles dans "Vos livres ont une histoire" Bonne journée 🌳🌳
Affichage des articles dont le libellé est BRUAY. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est BRUAY. Afficher tous les articles

🍊 CHOCQUES - REPAS DE FAMILLE

Ces deux photos viennent d'un album de Jean-Marie BREUVART, natif de Chocques, né le 27 janvier 1945 à Chocques et décédé le 18 août 2017 à Bruay-La-Buissière, ancien agent de maîtrise de l'usine Firestone, il avait classé ces photos dans la partie Chocques. (Sa femme s'appelle Bernadette)

Est-ce pendant une ducasse ? un enterrement ? ils sont quasi tous en noirs. Vous reconnaissez quelqu'un, n'hésitez pas à laisser un message.

 

Je l'ai colorisé 


 
 Je l'ai colorisé

🍊 BRUAY/CHOCQUES - Plus de peur que de mal ! Grand Echo du Nord du 11 Octobre 1894

BRUAY
---------
Le jeune Aimable NICOLE, 15 ans, demeurant à Chocques, suivant de berlines à la fosse n°3 des mines de BRUAY, venait d'aiguiller un train de berlines, lorsqu'arrriva un autre train suivant la même direction, 4 ou 5 berlines de ce train déraillèrent près de NICOLE et le serrèrent fortement contre la paroi de la galerie, le contusionnant sérieusement au bras droit. 

LABEUVRIERE - Le coeur sur la main - Grand Echo du Nord du 24 décembre 1890

Labeuvrière
-------------
L'un de ces derniers soirs, un gamin de 15 ans se lamentait dans la rue en face du cabaret MAGNIEZ. L'un des fils de la maison, pris de compassion pour le malheureux qui déclarait n'avoir point de gite, le fit entrer, chauffer, manger et coucher. Le lendemain, quand le jeune vagabond fut parti on constata qu'il avait dérobé 5 francs dans la poche d'un pantalon. Cette pièce de 5 francs a été changée par le jeune voleur dans un cabaret voisin. L'inculpé se nommerait Pierre GROUX et serait au service d'un étameur(1) de Bruay.


---------------------------------------------------------------------------------------------

(1) Ouvrier qui, dans une miroiterie, dépose le tain derrière la glace des miroirs.

ANNEZIN - Importantes arrestations - 01 janvier 1902 - Le réveil du Nord


ANNEZIN
-----------------------------
Importantes arrestations
-----------------------------

Les gendarmes de Béthune ont fait une bonne capture samedi après-midi. Nos lecteurs savent que le château d’ANNEZIN, qui appartient à la compagnie des mines de Bruay, est actuellement abandonné. La plupart des portes intérieures et des fenêtres ont été enlevées. Néanmoins les malfaiteurs y trouvent encore à glaner. Samedi après-midi, vers 3h, les gendarmes ont trouvé un homme et Charles DELEU né à Bailleul âgé de 20 ans, endormi sur un lit improvisé dans l'une des caves où il avait eu soin de s'enfermer à clé. il était couché sur un tas de foin qu’il avait enlevé dans les écuries. Dans un coin, on avait du feu et une casserole qui contenait 2 poules coupées en morceaux. Deux sièges formés chacun d'une pile de carreaux complétaient l’aménagement. DELEU avait donc un complice, ce dernier a été arrêté samedi vers 7h du soir point dans l'estaminet CHAVATTE, rue d’Arras ; c'est un nommé Paul THIRIAR, originaire de Liège, âgé de 32 ans. Il avait pénétré dans le château vendredi après-midi par la passerelle qui se trouvait en face du moulin d’Annezin, près du château d'octroi. Le soir même ils avaient enlevé plusieurs feuilles de plomb qui protégeaient le bas de quelques fenêtres et les avait transportées sur une brouette à Béthune où il les avait vendus à...

📢 Articles les plus consultés